Canyon dans le massif du Coiron
Canyoning entre Privas et Alba en Ardèche

Le Coiron est un plateau basaltique perché sur un substrat marneux circonscrit dans le triangle Privas - Le Teil - Aubenas.Il culmine à environ 700m. Sa face sud affecte la forme d'une feuille de chêne et domine une plaine dont l'altitude moyenne est de 300m. Dans la plupart de ces entailles coule, en saison, un ruisseau qui effectue généralement un saut plus ou moins important au niveau de la liaison basalte - marne. Il s'agit donc ici de "terrains d'aventure" qui affectent plus ou moins le même profil : une bataille avec la végétation pour accéder au canyon, une courte marche sur le basalte (glissant) qu'interrompt un rappel généralement arrosé car plein gaz au niveau de la liaison basalte-marne, une marche dans de gros blocs de basalte, suivie d'une randonnée sur de grandes dalles marneuses entrecoupée de cascades ou toboggan avec gours. La fin s'effectue généralement sur un sentier de pêcheur afin d’éviter une marche fastidieuse dans les blocs et de préserver les frayères. Le coté "canyon" est très peu marqué et l’intérêt sportif assez limité, mais le cadre est dépaysant.

Avertissements

Les ruisseaux décrits ici sont des terrains d'aventure et 4 types de difficultés vous attendent:
  • Il n'y a aucun équipement en place, il convient donc d'assurer votre autonomie. Les arbres en particulier peuvent avoir été emportés par des crues. Les gros bois flottés coincés dans les vasques marneuses également.
  • Le basalte est très, très glissant, il faut donc être particulièrement vigilant à l'approche des cascades et ne pas hésiter à installer des mains courantes.
  • Le calcaire marneux du substrat est particulièrement friable. Il n'est donc pas question d'y planter des ancrages. S'il n'y a pas d'amarrage naturel (arbre) votre progression sera stoppée, et si vous n'avez pas laissé une corde en place au précédent obstacle... vos amis que vous n'avez pas manqué d'informer avant de partir vous enverront les secours (aucun portable ne passe).
  • La partie basaltique s'effectue souvent dans un encaissement dominé par des "orgues" dont certaines menacent clairement de s'effondrer, Il en est de même dans la partie marneuse et les nombreux éboulements sont là pour vous le rappeler.
Pour toutes ces raisons il est impératif de ne pas tenter l'aventure en cas de débit moyen ou important et si vous n'êtes pas un pratiquant chevronné.

Canyon de la Claduègne

En eau, la Claduègne est une jolie course aquatique ponctuée de quelques petits toboggans et d'un peu de nage en eau vive. Sinon c'est une agréable randonnée dans un cadre verdoyant que l'on agrémentera de nombreuses baignades (combinaisons facultatives en été). Le ruisseau se faufile dans les marnes ou glisse sur de longues dalles cannelées et quelques sauts de puce sont possibles dans les petites vasques ou gours. Idéal avec des enfants. On observe souvent des cincles plongeurs.canyoning : canyon de la Claduègne
  • Description

    L'accès par Saint Gineys (plutôt qu'à flan rive gauche) permet d'effectuer le rappel de 35m. Attention au départ sur le plan incliné assez glissant. L'étroit et frais gour de réception constitue la seule partie encaissé du parcours. Le reste est une simple randonnée semi aquatique ponctué par quelques cascadelles sur des escalier marneux, une cascade ludique (arbre rive droite) et de nombreuses pauses baignade-bronzette. Variante sans navette : Sortir à la passerelle, peu après les 2 affluents rive droite, et remonter le très beau sentier balisé jaune -blanc , rive gauche ou droite selon votre point de départ.
  • Accès

    Amont : Après avoir garé une voiture à l'aval, revenir jusqu'au carrefour, prendre la direction de Berzème sur 3 km et se garer dans la seule épingle. Le sentier descend à flan vers le ruisseau (ne pas rater l'épingle à gauche au niveau d'une minuscule clairière). La fin est assez verticale mais les pêcheurs laissent des cordes à demeure pour faciliter la descente. Soyez prudents avec des enfants. Si vous remontez le ruisseau 10mn vous tomberez sur un gros éboulis basaltique et une très belle cascade de 35m (avec vasque sympa mais froide pour la baignade).
    Aval : Aubenas. A St Jean le Centenier prendre la direction de Saint Gineis en Coiron et laisser une voiture près du pont franchissant la Claduègne (arrivée du canyon).
  • Technique

    Difficultés Particulières : Aucune. Suivez aussi souvent que possible le sentier sur berges afin de ménager les frayères et la fédération de peche. (cette rivière présente un interêt piscicole certain...)
    Echappatoires : Un sentier coupe le ruisseau vers la mi-parcours.
    Technique : C30 si accès par St Gineis, sinon pas de corde, C6, C8, R3, un peu de désescalade.
  • Avis des pratiquants smiley note 6.7/10

    • Vous aussi donnez votre avis sur ce canyon
    • 15/7/2011    max07

      • Eau : Agréable On se rafraichit régulierement avec plaisir
      • Débit : Débit sympa le débit permet de descendre dans l'eau
      • Interêt : paysages magnifiques...
      • On est parti de St Gineis. Le débit était bon après les pluies (env 50l/s). La partie sur basalte est très, très glissante, l'eau dans la vasque de la C30 très froide ! Après ça va mieux et on a poursuivi jusqu'à la passerelle. La cascade dans la faille était assez joueuse. On a pu faire de nb petits sauts et même une nage dans un bief de 15m ! Ce n'est pas un canyon, plutôt une marche en rivière, mais on a passé une bonne après midi. Belle remontée sur le sentier rive droite > compter 40mn.
    • 3/5/2008    Tourneboulle

      • Eau : Froide On ne s'attarde pas dans les vasques... Intégrale obligatoire
      • Débit : Gros débit On évite les rappels arrosés et on ne traine pas au pied des cascades
      • Interêt : paysages magnifiques... ludique...
      • Rarement vu un tel débit (comme sur la vidéo) dans ce torrent. La Claduègne était aujourd'hui un aqualand sportif aux conditions idéales avec un flotteur d'hydrospeed. Beau temps, eau claire > une super journée!
    • 28/8/2007   Etienne VENNETIER

      • Eau : Agréable On se rafraichit régulierement avec plaisir
      • Débit : Petit filet d'eau Les rappels "arrosés" mouillent à peine et certains sauts ne se font pas
      • Interêt : paysages magnifiques...
      • Randonnée (un peu) aquatique plus que canyon. Beau paysage, très accessible, même pour peu sportif. Accès par les bois, en aval du chemin de randonnée balisé. Sortie un peu raide (sur 4m), avec de bonnes racines solides pour s'accrocher, mais peu visible au départ de la rivière. Jamais rencontré personne sur plusieurs sorties... La baignade dans la dernière vasque, sous la grande cascade, est réservée aux nordistes. Pour ma part, j'ai du mal...
    • 10/6/2007   Brigitte Creton

      • Eau : Agréable On se rafraichit régulierement avec plaisir
      • Débit : Débit sympa le débit permet de descendre dans l'eau
      • Interêt : voir les appréciations...
      • Jolie balade verdoyante, bien en eau, pas un chat, baignades agréables (eau un peu fraiche en shorty dans le gour final. Il y a plusieurs petites cascades sympas et même deux moyennes avant d'arriver à la grande finale. La progression est très agréable sauf les 10 dernières mn avant le chemin raide (gros blocs) Randonnée effectuée depuis le bas , total en 3h sans se presser; sortie par le chemin de pêcheur; pour y accéder (cairn) il n'y a pas de corde en place et beaucoup de boue;ça va à la montée mais ce serait délicat à descendre (prendre un brin de 10 m). Vu un autre chemin semblant plus facile 5 ou 10 mn plus bas. Idéal pour emmener famille et amis à la fraîche dans un environnement préservé.
    • 22/9/2004    Pierre et Danielle

      • Eau : Agréable On se rafraichit régulierement avec plaisir
      • Débit : Débit sympa le débit permet de descendre dans l'eau
      • Interêt : voir les appréciations
      • Apres en avoir vu une appréciation sur descente-canyon.com on y est allé et nous aussi on a adoré mais attention c'est une ballade. La seule cascade à franchir est celle de la photo. Merci pour la précision de l'acces (ne pas rater l'embranchement à gauche en descendant!!)
    • 18/2/2004    Dany

      • Eau : Froide On ne s'attarde pas dans les vasques... Intégrale obligatoire
      • Débit : Débit sympa le débit permet de descendre dans l'eau
      • Interêt : paysages magnifiques... ludique...
      • Il ne s'agit pas d'un canyon mais d'un chouette rando. Le niveau d'eau était bien pour glisser sur les dalles. En été ca doit pas etre top... Allez voir la cascade, ca vaut le coup!

En faire plus

Tout à côté le ruisseau de Saint Gineis. à 10mn, la visite des Balmes de Montbrun : habitations troglodytes (poursuivre la route en direction de Berzème, une fois sur le plateau obliquer à droite en suivant les panneaux).

Canyon de la Claduègne

Approche : 10mn
Descente : 3h
Retour : immédiat
Navette : oui
Altitude de départ : 510m
Dénivellé : 155m
Longueur : 1,5km
Etiage : 20l/s
Commune : St Gineis en Coiron
Carte : 2938 EST Villeneuve de Berg

Vous aussi signalez les dernières conditions que vous avez observé dans le canyon de la Claduègne

Canyon de Louyre

Il s'agit d'une longue et jolie balade pédestre dans le lit, parfois encaissé, du ruisseau de Louyre. Nul besoin de combinaison ou corde sauf si l'on veut l'aborder sous un aspect plus "canyon", au début du printemps. Louyre signifie "loutre" en patois. J'ai eu l'occasion de discuter avec un ancien qui m'a raconté que ces mammifères lui faisait bien du tort, lorsqu'il braconnait dans ce ruisseau.... "Mais c’était avant la guerre" (comprendre la seconde guerre mondiale).
Une petite route amène au hameau de Sevenier que l'on contourne pour suivre un sentier ombragé nord ouest. Après 700m, il descend en lacet vers la Louyre. Commence alors une petite aventure consistant à essayer de descendre au mieux la vallée. On chemine le plus souvent dans le lit du ruisseau, mais le relief, les crues, la présence d'eau (parfois de glace) ou son absence, la végétation, obligent à quelques contorsions quelquefois acrobatiques. Les falaises d'escalade de Chabanne marquent une ouverture de la vallée. Le porche de la grotte éponyme (sentier de remontée possible) annonce une progression plus rapide sur les dalles marneuse. Après un passage arboré, c'est bientôt le moulin en ruine et sa source toujours en eau. Remontée par le chemin, jusqu'à la route que l'on emprunte pour la quitter à la première épingle à droite et suivre l'ancienne route de Lussas : c'est un magnifique chemin à flan qui domine la vallée de la Louyre.canyoning : canyon de Louyre
  • Description

    Jolie balade familiale à pied sec (si version courte)
  • Accès

    Amont : Accès à Lussas par Saint Privas ou Lavilledieu. Au village suivre la D224 vers Darbres, puis la D324 vers Saint Laurent sous Coiron. Se garer un peu plus loin dans un virage à droite formant un vaste carrefour.
    Aval : Prendre la D259 à Saint Privas et se garer sur le petit parking, après le second virage, au début de la cote des Echelettes.
  • Technique

    Difficultés Particulières : Quelques passages encaissés peuvent, selon la saison, être délicats à désescalader et entrainer des contournements parfois acrobatiques. Glace fréquente en hiver sur la moitié amont... Attention à ne pas sous estimer le temps nécessaire : le circuit décrit fait 9,5km pour 300m de D+, cela peut sembler faible mais il convient de rappeler que la progression dans le lit d'un ruisseau est très lente.
    Echappatoires : Un sentier rive droite après le ravin de Lauze (qui peut servir d'accès afin d'éviter la partie amont moins belle), un autre rive gauche à la grotte de Chabanne.
    Technique : Marche dans le lit du ruisseau ou sur ses flancs, désescalades sans difficultés.
  • Avis des pratiquants smiley note 7/10

En faire plus

Le circuit proposé est trop long pour des enfants. Dans ce cas, il est préférable d'effectuer la partie basse uniquement. Se garer sur le petit parking au bas de la route de l'Echelette. Remonter à pied jusqu'à l'épingle d'où part l'ancienne route de Lussas (piste), et poursuivre jusqu'au sentier descendant à la grotte de Chabanne. Retour par le lit de la Louyre agrémenté de quelques trempettes en chemin.
Avec de très jeunes enfants, et selon le niveau d'eau, il sera agréable de descendre directement du parking à la rivière, puis de remonter le lit du ruisseau aussi loin que raisonnablement possible selon leur age. On peut également descendre le ruisseau jusqu'au pont et s'y faire récupérer en voiture (les véhicules passent assez vite sur cette route étroite).

On peut également effectuer uniquement la partie haute du ruisseau d'Eyrolles d'accès facile par la Fare. Dans ce cas emmener une corde d'environ 30m. C'est un véritable mini-canyon, mais dans un rocher fragile. On passera alors par le très surprenant Event des Grenouillettes qui peut se contourner rive droite, voire se désescalader. Le ruisseau perd de son intérêt après la courbe suivante. Il sera interessant de revenir sur ses pas pour sortir par le sentier d'accès à l'Event.
On pourra également explorer la partie supérieure de la Louyre à l’accès un peu moins évident.

Canyon de Louyre

Approche : 15mn
Descente : 4h
Retour : 1h30
Navette : Non / Oui (4,5km)
Altitude de départ : 380
Dénivellé : 180
Longueur : 5 km
Etiage : nul
Commune : Lussas
Carte : 2938 O

Vous aussi signalez les dernières conditions que vous avez observé dans le canyon de Louyre

Canyon De l'Auzon

canyoning : canyon De l'Auzon
  • Description

    On quitte tout de suite le basalte pour s'introduire dans un joli canyon marneux étroit, aux pentes fragiles. Seul le début présente un intérêt. La belle cascade de 17m (amarrage naturel 20m) et ses multiples vasques est très esthétique, les étroitures qui entaillent la marne sur environ 200m superbes mais la suite n'est une longue marche en rivière agrémenté de quelques biefs et cascadelles sur dalles. Attention : compte tenu de la friabilité de la roche certaines désescalades peuvent être problématiques voire impossible avec un fort débit. Après la dernière étroiture en S suivie d'un gour en longueur on effectue une marche sans attrait mais nécessaire car il n'y a pas d'échappatoire simple. Il est possible de sortir au niveau de la prise d'eau, 50m avant la C6, ou bien de remonter le Marieux juste après pour effectuer le toboggan (voir "en faire plus"). Sinon une marche fastidieuse amène au saut de 8m qui marque la sortie par le béal. Les curieux pourront parcourir l'étroiture suivante en aller retour. Tous les rappels sont effectués sur arbre.
  • Accès

    Amont : Darbres. Prendre la D7 direction Freissenet, Privas. Faire 1km et laisser une voiture après le pont enjambant le Marieux. Poursuivre et se garer dans la seconde épingle (à droite) avant l'arrivée à Darbres. Suivre alors, plein nord, un chemin privé (et depuis 2009 interdit au passage...). En vue de la cascade, descendre la crête la dominant en amont.
    Aval : Sortie conseillé au captage d'eau 50m avant la C6. Suivre le chemin, passer les 3 terrasses et déboucher sur la D224. Sinon il faut poursuivre jusqu'au S8 et suivre le béal qui vous mènera au cimetière de Darbres.
  • Technique

    Difficultés Particulières : Lorsqu'elle est recouverte de minuscules algues, La roche est extrêmement glissante.
    Prévoir une marge de 10m pour la corde car les amarrages naturels sont assez éloignés des obstacles.
    Selon le débit certaines désescalades peuvent être impossibles.
    Malgré son aspect débonnaire ce parcours est dangereux par temps orageux du fait des pentes marneuses qui collectent remarquablement bien les eaux pluviales et s'éboulent facilement.
    Echappatoires :
    Technique : C17, T4, T4, C6, S8
  • Avis des pratiquants smiley note 3/10

En faire plus

le ludique toboggan du MarieuxNe manquez pas de descendre au pont du Marieux pour effectuer à quelques mètres en aval un ludique T6 tournant.

Variante avec des enfants : Se garer au pont du Marieux et descendre le chemin qui longe les terrasses cultivées en contrebas, les contourner par la droite. La fin du chemin, très raide, abouti au captage dans l'Auzon. Remonter alors le ruisseau aussi loin que possible. Après 300m on trouve une première étroiture qui obligera à faire trempette. Ensuite le paysage devient de plus en plus minéral et le caractère "canyon" plus affirmé. Une cascade juste après un beau passage sinueux et étroit (toboggan par bon débit) nécessitera une courte échelle. Elle est suivie d'un bief, où la nage est obligatoire, et dont la sortie impose l'escalade délicate d'un bloc coincé. Un peu plus loin la grande cascade de 17m arrêtera votre progression. Il sera judicieux de se munir d'un bout de corde de 10m pour sécuriser les différents passages (escalades ou désescalades parfois délicates).

Canyon De l'Auzon

Approche : 15mn
Descente : 2h
Retour : 5m
Navette : oui (ou marche de 2km)
Altitude de départ : 540m
Dénivellé : 90m
Longueur : 1,3km
Etiage : Nul
Commune : Darbres
Carte : 2937 E Privas

Vous aussi signalez les dernières conditions que vous avez observé dans le canyon De l'Auzon

Canyon du Marieux

canyoning : canyon du Marieux
  • Description

    Le début est superbe. Une belle C20 basaltique précède un encaissement marqué. Ensuite les parois s'écartent, l'eau court sur les dalles marneuses... et le ruisseau devient très végétatif pour un (trop) long moment. Les aventuriers pourront tenter de rejoindre le sentier qui domine la rive droite et les ramènera à Darbres ; les autres poursuivront jusqu'à la classique cascade du Marieux après laquelle le canyon s'encaisse vaguement entre les parois marneuses elles même dominées par le basalte. Après le pont, le T6 très prisé des baigneurs pourra s'effectuer en boucle (et certainement en compagnie). Sortir au pont ou poursuivre dans l'Auzon qui ramènera à Darbres (voir parcours précédent). Tous les rappels sont effectués sur arbre.
  • Accès

    Amont : Darbres. Se garer au cimetière ou 1km après au pont du Marieux. Remonter vers Freissenet puis prendre Les Aimas soit par les Blaches, soit par le Cadet. Se garer sans gêner les riverains. Descendre au bas des champs pour rejoindre le ruisseau (mettre un pantalon épais et emporter un coupe-coupe...)
    Aval : voir amont
  • Technique

    Difficultés Particulières : Beaucoup de marche dans les blocs.
    Echappatoires :
    Technique : C20, C12, C12, R3, T6, S8
  • Avis des pratiquants smiley note 2.3/10

    • Vous aussi donnez votre avis sur ce canyon
    • 21/4/2008    Tourneboulle

      • Eau : Froide On ne s'attarde pas dans les vasques... Intégrale obligatoire
      • Débit : Gros débit On évite les rappels arrosés et on ne traine pas au pied des cascades
      • Interêt : paysages magnifiques... voir les appréciations...
      • Auzon > en crue. Vernet et Chaix > gros débit. Cascade de St Gineys > débit important mais faisable, par contre le parcours dans la Claduègne est délicat et il faut souvent emprunter les rives quand c'est possible, à faire en hydrospeed..

Canyon du Marieux

Approche : 30mn
Descente : 3h
Retour : 10mn
Navette : oui
Altitude de départ : 630m
Dénivellé : 180m
Longueur : 2,3km
Etiage : 10l/s
Commune : Darbres
Carte : 2937 E Privas

Vous aussi signalez les dernières conditions que vous avez observé dans le canyon du Marieux

Canyon de Saint Gineis

canyoning : canyon de Saint Gineis
  • Description

    Ressaut 2 m, C10 (Corde 12 m) AN mauvais RD (Attention aux frottements). Vasque de réception jolie, mais peu profonde. Vous tombez quasiment tout de suite dans une jolie vasque qui domine une C32 AN RD. Il y a une sangle + maillon rapide sur le bouleau qui pousse dans la vasque. Attention ce dernier n'est pas gros et il faut vérifier le nœud coupé un peu court de la sangle. De même attention aux frottements. Sortez de la vasque peu profonde de la C32 et vous arrivez à une très jolie C27 surplombante. Le buis que j'ai pris comme AN RG est vraiment frêle. Renforcez le si nécessaire. Les frottements sont importants. Au bas de la cascade commence la partie fastidieuse. Descente de bloc et broussaille dans une marne calcaire peu intéressante. Après 10 mn de marche et de désescalade de 2 ressauts, vous arrivez à une cascade se terminant par un plan incliné de 30 m. (AN RD). Après la vasque vous marchez encore 5mn. Passez les 2 derniers ressauts de 3 m et vous tombez dans la Claduègne.
  • Accès

    Amont : Montélimar, N102 direction Aubenas. A Saint Jean-de-Centenier prendre la D7 puis la direction St Geneis en Coiron. Se garer prés de l'église. Prenez à gauche de l'église la route qui descend. Prenez encore à gauche la piste. Suivez là, jusqu'au bâtiment agricole ou jusqu'au lavoir. De là en faisant attention aux pâturages (Soyez discret) descendez vers le cours d'eau (sa source débute juste au dessus du bâtiment agricole) et longez le jusqu'à rencontrer le premier ressaut.
    Aval : Descendre la Claduègne pendant 15mn environ jusqu'à la passerelle, puis remonter en rive droite sur le sentier balisé jaune et blanc menant à Saint Gineis en Coiron. Lors de la montée vous allez trouver un autre encaissement avec des cascades. Inutile de le descendre il est remarquablement inintéressant..
  • Technique

    Difficultés Particulières : Voir encadré gris ci dessus.La roche est extrêmement glissante dans le basalte puis très friable en partie basse, amarrages naturels de taille ridicule...
    Echappatoires : aucun
    Technique : R2, C10, C35, C30, R3, R4, C30, R3, R3
  • Avis des pratiquants smiley note 3/10

    • Vous aussi donnez votre avis sur ce canyon
    • 19/9/2016   Cédric B

      • Eau : Agréable On se rafraichit régulierement avec plaisir
      • Débit : Débit sympa le débit permet de descendre dans l'eau
      • Interêt : paysages magnifiques...
      • A la C32 l'arbre de l'AN RD est mort ou entrain de mourir, Bref il inspire pas confiance du tout. La cordelette est HS et le maillon complètement rouillé :) Peut être préciser que la machette est nécessaire ;) Sans elle on aurait défoncé nos combinaisons. Malgré tout, l'enchainement des 3 C30 présente un véritable intérêt, tout comme la roche où l'on passe du basalte à la marne. Dommage que l'équipement soit tout en AN.
    • 5/2/2009    Frédo

      • Eau : Très froide On aurait dû amener cagoule et gants ...
      • Débit : Gros débit On évite les rappels arrosés et on ne traine pas au pied des cascades
      • Interêt : ludique... technique...
      • On a enchainé dans l'après midi le haut de la Claduègne, puis on est remonté par le gr pays au niveau de la passerelle jusqu'à St Gineis en Coiron pour redescendre par les cascades du ruisseau. Remontée au parking rive gauche par le même gr. Superbe ambiance, grand soleil (heureusement car l'eau est très froide). Prudence au sommet des cascades car le rocher est un peu glissant avec ce débit.
    • 30/10/2005   Hélène Pillot

      • Eau : Agréable On se rafraichit régulierement avec plaisir
      • Débit : Débit sympa le débit permet de descendre dans l'eau
      • Interêt : paysages magnifiques...
      • Ruiseau ? à St-Gineys sur Coiron le 30/10/05, Hélène PILLOT et Régis BORONAT : très joli canyon sauvage, non équipé (sauf sangle et maillon sur la C32, merci M. Coursange !). Tout se fait donc sur amarrage naturel. Les orages de la semaine dernière ont été très bénéfiques pour ce canyon car ils ont complètement applatis ou arrachés les nombreuses ronces qui devaient barrer les parties où l'on marche. C'est donc bon à savoir car sinon ca doit être une vraie forêt vierge. Bien que glissants, Les rappels sont vraiment splendides avec cette roche basatique noire qui tranche avec la verdure. Les vues sur le Coiron et sur la vallée sont également magnifiques. Effectivement les amarrages naturels sont rares et il ne faut pas être trop lourd. Concernant la C10 : l'AN RD, on ne peut plus compter dessus (le tronc s'est cassé) il faut équiper 1 m plus loin mais il n'est pas évident une fois en bas de ravaler la corde. Pour la C32 : sangle et maillon rapide OK mais bien vérifier le noeud car il est vraiment très court ! Pour la C27, le buis est effectivement frêle mais ça passe. Tous les rappels étaient arrosés et les vasques en eau. De parking à parking (St Gineys) nous avons mis 2h15 au total à 2 personnes.

Canyon de Saint Gineis

Approche : 20mn
Descente : 30mn
Retour : 30mn
Navette : non
Altitude de départ : 610m
Dénivellé : 160m
Longueur : 400m
Etiage : Nul
Commune : Saint Gineis en Coiron
Carte : 2938 EST Villeneuve de Berg

Vous aussi signalez les dernières conditions que vous avez observé dans le canyon de Saint Gineis

Canyon de la Payre

  • Description

    Le début est très végétatif. Puis on arrive à la C6 et le paysage s'apparente plus à un canyon. La C15 et son très beau gour précèdent la C8+16 et son très beau gour (aussi!). On quitte alors le basalte par un escalier de dalles marneuses sur lequel l’équilibre est précaire par fort débit. On progresse ensuite dans un ruisseau de faible pente courant sur de grandes dalles dont certaines forment de ludiques toboggans (toujours par fort débit). Les C8 et C12 (évitables) ponctuent ce parcours un peu monotone. Dès que possible utilisez les sentiers pour préserver les frayères (intérêt piscicole certain). Sortie en rive droite au niveau du pont. Tous les rappels sont effectués sur arbre.
  • Accès

    Amont : Privas, D2 direction Chomérac. A Allissas prendre la D299 vers Rochessauve. Au lieu dit Laval prendre à gauche une petite route menant à la Payre. Se garer près du pont. Remonter à Laval et continuer sur la D299 jusqu'au lieu dit Charayac, s'y garer et descendre le long des champs pour rejoindre la Combe Chaude. Ou bien poursuivre jusqu'au village de Taverne puis prendre la piste plein Nord. Se garer sans gêner les riverains (point 784). Continuer à pied et rejoindre le ruisseau des que possible (dans les 2 les ronces défendent âprement l'accès)
    Aval : Voir amont
  • Technique

    Difficultés Particulières : Voir encadré gris ci dessus. Il y a régulièrement des accidents dus aux morsures de vipères sur les plages des gours avals. Les sentiers indiqués sur la carte IGN sont impraticables.
    Echappatoires : rive gauche, peu après la confluence (sortie possible en laissant une voiture au lieu dit Merle).
    Technique : C6, C15, C25 (8+16), C8, C12, T9
  • Avis des pratiquants smiley note 3.5/10

    • Vous aussi donnez votre avis sur ce canyon
    • 4/8/2011   patrice Aurel

      • Eau : Agréable On se rafraichit régulierement avec plaisir
      • Débit : Débit sympa le débit permet de descendre dans l'eau
      • Interêt : voir les appréciations...
      • C'est une rando sympa (pas un canyon) avec de la marche et des glissades sur de grandes dalles après les cascades du début. On avait plaisir à se baigner dans les gours. Vu un petit chevreuil qui s'abreuvait, une jeune couleuvre à collier, et une verte et jaune.
    • 20/11/2006    Tourneboulle

      • Eau : Très froide On aurait dû amener cagoule et gants ...
      • Débit : Débit sympa le débit permet de descendre dans l'eau
      • Interêt : paysages magnifiques...
      • Températures air et eau identiques : 13°, superbe journée très ensoleillé qui m'a permis d'effectuer toutes les cascades du Coiron. Les pluies font couler des ruisseaux que je vois rarement et que j'ai fait pour la première fois. Gros avantage, toutes les ronces sont couchées et les marches d'approche facilitées.

En faire plus

Inutile d'explorer les affluents de la Payre ( le Chalès et le Duzillac), l’intérêt en est extrêmement limité. Les profils sont identiques : accès au coupe-coupe au travers des ronces, une cascade de 10/12m légèrement surplombante à la limite basalte-marne, quelques pans inclinés, 1 à 2 petites cascades dans les marnes dans un milieu étroit et végétatif.

Canyon de la Payre

Approche : 15mn
Descente : 3h
Retour : immédiat
Navette : oui
Altitude de départ :
Dénivellé : 180m
Longueur : 1,6km
Etiage : Nul
Commune : Rochessauve
Carte : 2937 E Privas

Vous aussi signalez les dernières conditions que vous avez observé dans le canyon de la Payre

Canyon de Vernet

Il ne s'agit pas de canyon mais de 2 cascades à descendre autour du petit village de Vernet : une sur le ruisseau de Chaix et l'autre sur celui du Vernet qui s'y jette.
  • Description

    Vernet : Une seule très belle cascade de 30m. Il n'y a aucun équipement. J'ai personnellement utilisé l'arbre rive droite en contre-assurance d'un relais sur piton et friends placé dans le lit du ruisseau afin d'effectuer la descente sous un joli rideau d'eau. Prévoyez une protection anti-frottement au niveau de la fracture de la falaise.
    Laissez la corde en place. Suivez le ruisseau sur 200m pour remonter au niveau du grand éboulement rive gauche (malcommode) ou bien, dans le cadre d'une grande journée "verticale aller-retour", prévoyez l'installation d'une seconde corde et remontez au jumard.

    Ruisseau de Chaix : Une seule cascade en 2 parties. Il n'y a aucun équipement. J'ai posé un relais sur pitons et friends rive droite, contre-assuré par un arbre en amont afin d'effectuer le rappel arrosé (attention au débit : le plan incliné est aussi glissant que biscornu, il est très difficile de rester debout). Laissez la corde en place. Prévoyez l'installation d'une seconde corde rive gauche et remontez au jumard (je déconseille vivement l'escalade rive gauche apres les orgues!!!). Malgré la présence d'autres cascades (beaucoup) plus bas, la descente reste sans grand interêt car la remontée est problématique.
  • Accès

    Amont : Le Teil, N102 direction Aubenas. Puis D293 vers St Pons. De là, montez au Vernet en suivant la direction de Sceautres.
    Vernet : Arrêtez vous au-dessus de la cascade au niveau du carrefour. Suivez le lit du torrent.
    Ruisseau de Chaix : Arrêtez vous dans le hameau au bout de la route goudronnée. Suivez le chemin qui contourne le "Tartaillon" jusqu'à arriver en vue de la cascade.
    Aval : Idem amont.
  • Technique

    Difficultés Particulières : Beaucoup de frottements. Sol glissant.
    Echappatoires : Sans intérêt
    Technique : C30 / C25 (15 + 10)
  • Avis des pratiquants smiley note 2/10

En faire plus

Il existe de nombreuses autres cascades émaillant les ruisseaux du Coiron à la limite basalte-marne. Elles peuvent présenter un intérêt en hiver car certaines sont faciles d'accès et peuvent se parcourir en cascade de glace (en 2005, 2006, 2011..)

Canyon de Vernet

Approche : 3mn / 20mn
Descente : 10mn
Retour : 20mn / 30mn
Navette : Non
Altitude de départ : 550m
Dénivellé : 50m
Longueur : 200m / 80m
Etiage : Nul
Commune : Le Vernet
Carte : 2938/EST - Villeneuve de Berg

Vous aussi signalez les dernières conditions que vous avez observé dans le canyon de Vernet

 

les vasques du canyon d'Ourlette